Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'équipe

undefinedPhilippe GABORIAU

----------

Cliquer ici pour agrandir le diaporama

  

   pour voir le diaporama
télécharger adobe flash player

 

 

----------

L’équipe « Pour Dompierre » a animé ce blog depuis le mois de décembre 2006.
Nous tenons à remercier les 17 000 « blogueurs » qui sont venus nous rendre visite.

Le 9 mars 2008, 21 d’entre nous ont été élus conseillères et conseillers municipaux.
Elles et ils vont se consacrer encore plus pleinement à la vie de la commune.

Vendredi 14 mars, le nouveau Conseil Municipal a élu Philippe GABORIAU en tant que maire de notre commune.
Les 27 élus ne manqueront pas de travail, pour répondre aux aspirations de nos concitoyens.
C’est une noble tâche qui les attend, au service de la commune et de l’ensemble des habitants.

Merci.

L’équipe « Pour Dompierre »

 

Archives

Sur le blog

Tapez un ou plusieurs mots clés pour rechercher un article sur le blog


----------

Les signatures sur le livre d'or

 

------------
 

Nos sondages...



 

 

21 avril 2007 6 21 /04 /avril /2007 14:19

La réunion publique du 19 avril, salle Magaud : une nouvelle occasion manquée

Diagnostic préalable non présenté, pas d’expression des élus sur les orientations, projet de contournement simplement effleuré, difficultés à accepter les points de vue exprimés par les participants et à débattre… La réunion publique de présentation et de débat sur le « plan d’aménagement et de développement durable (PADD)» de la commune, dans le cadre du « Plan local d’urbanisme (PLU) » a une nouvelle fois tourné court, jeudi soir.

Elus et opposition compris, 47 personnes étaient présentes à cette réunionIl y avait très peu de participants jeudi soir : en plus des élus et de notre équipe « Pour Dompierre » (représentée par 8 membres), il n’y avait pas plus de 20 Dompierrois présents ! Pourquoi n’étaient-ils pas là ? Tout simplement, c’est l’explication la plus plausible, parce qu’ils n’étaient pas informés ! La réunion publique du 19 avril n’a été annoncée ni dans la presse, ni dans le Dompierre Infos (ni mars, ni avril), ni sur le site internet de la commune. Sans parler bien sûr des invitations qui auraient pu être (mais n’ont pas été) distribuées dans les boîtes aux lettres (c’est ce qui se fait dans les communes où les élus souhaitent effectivement que les habitants se déplacent). Bien sûr, informer ne garantit pas la participation ; par contre, en n’informant pas, on est certain du résultat. Et était-il vraiment judicieux d’organiser une réunion publique le 29 mars (qui n’a pas appris grand chose, mais qui, elle, avait été parfaitement annoncée), 3 semaines avant une réunion aussi importante que celle qui se tenait le 19 avril ? La question se pose : La municipalité souhaite-t-elle réellement rencontrer et débattre avec les habitants de Dompierre ? Si la réponse est oui, le moins que l’on puisse dire est qu'elle s’y prend mal.

Le stade où en est aujourd’hui le PLU est pourtant essentiel, car c’est maintenant que vont se préparer, puis se prendre dans les semaines qui viennent, les grandes décisions pour l’aménagement et l’équipement de la commune. C’est un enjeu qui mériterait qu’on en discute avec les premiers concernés : les Dompierrois.

Retour sur quelques insuffisances…

Sur le PADD en général, et sur les questions que nous soulevons dans cet article : Nous attendons bien évidemment que la municipalité rectifie le tir et se donne les moyens d’informer et de concerter les habitants de la commune.

Sur la procédure de concertation : Le cabinet SCE (rémunéré pour accompagner la réalisation du PLU) a confirmé les explications données par Philippe GABORIAU en réunion publique le 29 mars, à savoir que la forme et l’ampleur de la concertation sur le PLU est bien laissée, dans chaque commune, à l’appréciation de la municipalité : La municipalité de Dompierre avait le droit d’en faire peu, c’est ce qu’elle a décidé. C’est toujours bien de le savoir. Quant à cette réunion du 19 avril, elle a été qualifiée devant les participants de « réunion avec l’ensemble de la commune », ça se passe de commentaire…

Le diagnostic qui a précédé le PADD : "Pas de bon PADD sans un bon diagnostic", écrivions-nous il y a quelques jours. Le diagnostic territorial a eu lieu, il a été présenté il y a quelques semaines aux « personnes publiques associées » (il n’a pas été précisé de qui il s’agissait exactement), qui l’ont validé. S’il a bien été rappelé le 19 avril  (toujours par le cabinet SCE) que le diagnostic est une phase qui permet d’orienter la suite, il a néanmoins été décidé... de ne pas le présenter aux Dompierrois ! Qui sont donc invités à réagir au PADD, et dire s’il le trouvent adapté… mais sans connaître le diagnostic ! C’est dire l’importance de ce que l’on attend d’eux !

Le contournement de Dompierre : Il est bien évident que ce contournement, qui avait été annoncé par la municipalité pour 2012 (cette échéance, en matière d’aménagement, autant dire que c’est demain), aura un impact énorme sur la commune, à commencer pour les agriculteurs et pour la circulation, mais aussi pour les liaisons inter-quartiers, pour la vie du centre bourg, pour l’économie, pour l’habitat… Pourtant, il n’apparaît sur aucune carte présentée le 19 avril. Lors de la présentation du PADD au conseil municipal, le 27 mars, il était écrit qu’il fallait « intégrer le projet de contournement du Conseil Général ». Le 19 avril, devant les habitants, il n’était plus question que de le « mentionner ». Le mentionner, car il n’est pas pour demain : « 2012, a dit Mme Le Maire, mais peut-être aussi 2020, on ne sait pas »... C'est étonnant, car Mme Le Maire venait juste d’indiquer que le tracé était « quasiment arrêté », depuis une dernière réunion qui venait de se tenir (nous savons qu’elle a eu lieu le 18 avril à la Mairie de Dompierre) entre les communes de Dompierre et de La Ferrière et le Conseil Général, signalant au passage que les agriculteurs de La Ferrière ont tous été concertés sur ce projet, mais pas encore ceux de Dompierre. Tout cela n'est pas très clair, et un peu plus de transparence ne nuirait pas... (pour consulter les différents tracés du contournement, cliquer ici)

Un équipement « petite enfance » : Effet d’annonce ou vrai projet ? Cet équipement est annoncé dans le cadre de la réalisation d’une « Zone d’aménagement concerté (ZAC) », qui est elle-même prévue « à long terme »… Si c'est à aussi « long terme » que le contournement (2020?), les parents vont pouvoir attendre, et les enfants seront grands... Pourtant, avec l’augmentation de la population, les besoins d’extension de l’ouverture du multi-accueil sont urgents… Mais sur ces besoins à aussi « court terme », la municipalité a considéré qu’il était urgent… d’attendre.

La mutualisation des équipements : C’est une orientation du PADD… mais pour demain, et qui dit le contraire de ce que fait la commune ! Car c'est bien une mutualisation des équipements que nous avions demandé à la municipalité, au moment de la construction de l’accueil périscolaire : nous proposions de construire un équipement commun avec le centre de loisirs, qui est à l’étroit dans ses murs qu'il partage avec le multi-accueil. Question d’économie et de bonne gestion des ressources communales. Mme Le Maire s’y était alors opposée.

Mettre fin aux transformations de commerces en logements : Cette orientation dans le PADD, c’est en quelque sorte comme si la municipalité proposait d’y inscrire « Faites ce que je dis, pas ce que je fais ». Car que s’est-il passé d’autre, avec la fermeture (par décision municipale) du restaurant Art’Solo, que la transformation d'un commerce en logements ? La seule explication donnée par Mme Le Maire quand la contradiction a été pointée par une participante jeudi soir, a été qu’un grave problème de sécurité à l’intérieur du bâtiment avait été diagnostiqué par la Préfecture et justifiait de cesser l’exploitation, situation que Mme Le Maire aurait jusqu’alors bien voulu tolérer. On se demande pourquoi un problème aussi grave n’a pas été repris dans les justifications de l’arrêté municipal de préemption de Mme Le Maire ? (voir notre article sur l'arrêté municipal)

Les pistes cyclables : De nombreuses liaisons douces sont annoncées… Mais pour ce qui est d'une piste cyclable pour sécuriser les déplacements vers la Roche-sur-Yon, rien. "Il y a eu des études par la communauté de communes" (qui les a vues ?), mais "qui ne convenaient pas" (à qui ?). Et Mme Le Maire conclut que "la volonté politique est bien là", mais que "cela n’aboutit pas". Cela nous rappelle un débat sur l’intercommunalité et les moyens que les élus se donnent… ou ne se donnent pas, comme c’est le cas pour une majorité de maires du Pays yonnais, dont le maire de Dompierre (Lire notre article sur l'intercommunalité)

Construire dans le quartier de La Motte ? : Apparemment, c’est envisagé, et à court terme, puisque le plan projeté jeudi soir laisse apparaître sur le quartier de la Motte la possibilité de créer à court terme une zone d’habitat type AU1. Même si le nombre de parcelles créées y serait faible, il faut rappeler que ces dernières seraient enclavées par les cheminements doux inscrits au PLU (le fameux chemin des moutons reliant le lotissement existant à la vallée de la Margerie et celui de la station d’épuration). Il y faudrait alors ouvrir une voie sur le prolongement de la rue des Châtaigniers ce qui, vu la configuration, ajouterait de l’enclavement à celui existant (structure générale des lotissements de Dompierre), et influencerait évidemment la circulation vers cette nouvelle zone AU : la rue des Châtaigniers et celle des Chênes seraient les 2 axes sollicités. Nous avons par ailleurs déjà soulevé que ces axes avaient des effets boulevards au sein de nos lotissements et les dangers qui s’y rapportent pour nos enfants… Les questions ont été posées jeudi soir. Rien n'est décidé, mais ces questions d’urbanisme et de circulation automobile se posent judicieusement. Si la municipalité est restée silencieuse sur cette question, le bureau chargé de l’étude PLU (c’est encore lui qui a répondu… n'y a-t-il que le cabinet SCE qui ait des choses à dire ?) a admis ne pas être loin de partager notre point de vue…

Partager cet article

Published by Pour Dompierre - dans Urbanisme - aménagement
commenter cet article

commentaires